Netino dans « Le Monde » daté du 17-18 juillet

Après le 20h de France 2 (Cf. plus bas), Netino est à nouveau à l’honneur des grands medias cette semaine.

Pascal Galinier, le médiateur du journal Le Monde, évoque le thème de la Modération dans sa Chronique « Décryptages / Dialogues » du 17-18 juillet. Et cite Netino :

Article LeMonde : A commenter ... avec modération

Article LeMonde : A commenter … avec modération

[…]
Lemonde.fr a justement un contrat
avec une de ces «sociétés extérieures»,
Netino, pour lamodération des blogs
créés sur le site par les journalistes ou par
des intervenants extérieurs. Au menu:
entre 50000et 70000 commentaires
par mois, dont 5%à 10%sont trappés.
Che zNetino, 120 personnes travaillent
«24 heures sur 24, 7 jours sur 7», à la modé
ration de l’ensemble des sites clients. Une
«industrialisation» du service, que
Jérémie Mani, le PDG, tente de relativiser :
«100% desmessages sont lus avant d’être
supprimés ou mis en ligne. Le dernier mot
revient toujours à un être humain.»
Quant à la «politique» supposée du
Monde enmatière de «censure», le
médiateur rappelle que, dans son
Livre de style, le quotidien est défini comme
«un lieu de discussions où s’affrontent
les idées, où s’esquissent des hypothèses,
où se cherchent des solutions dans une époque
devenue plus obscure etmoins lisi-
ble». C’est là que le bât blesse. Les idées
s’affrontent à fleuret de moins en moins
moucheté. «C’est le paradoxe d’Internet,
souligne M.Mani. Avec le Web, on peut
s’exprimer à tout-va, immédiatement,
sans limite. Et pourtant, on n’a jamais
autant parlé de censure !»
[…]

 

Le Blog Sansmoderation.net fait quand à lui l’objet d’un petit texte complémentaire, sous l’article.

Brève Le Monde : blog sans moderation

Le «best of» du pire…

Sur Lemonde.fr, deux blogs
concentrent la majorité des com-
mentaires les plus excessifs:
«Guerre ou Paix» et «Droites
extrêmes». Ils sont donc «pré-
modérés»: aucun commentaire
ne peut êtremis en ligne sans
avoir été contrôlé avant.
«Les choses se sont durcies, on
est dans un combat de propagan-
de, plus dans un débat d’idées»,
constate Michel Tatu.Netino a
créé un site (Sansmodera-
tion.net) où sontmis en ligne
des commentaires retirés par
sesmodérateurs sur les sites de
ses clients. Racisme et bêtise
s’y disputent la vedette. «Dire
des idioties, de nos jours où tout
lemonde réfléchit profondé-
ment, c’est le seul moyen de
prouver qu’on a une pensée libre
et indépendante», ironisait jadis
Boris Vian. Sans commentaire.

Partagez l'article
"Netino dans « Le Monde » daté du 17-18 juillet"

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de nos futurs événements et derniers articles.

Please enter your name.
Please enter a valid email address.
Something went wrong. Please check your entries and try again.