*

  • 12.3% des commentaires recensés sur un échantillon aléatoire de plus de 15 000, tous publiés au 1er trimestre 2020, étaient des messages à caractère haineux.
  • Au centième de point près, c’est le même pourcentage que lors du dernier trimestre de 2019 qui était marqué par les grèves et le débat autour de la réforme des retraites.
  • Et -2 points vs le 1er trimestre de 2019 (14.3% à l’époque, période marquée par les manifestations des Gilets Jaunes).
  • Cette stagnation VS le trimestre précédent est néanmoins marquée par une forte remontée des commentaires haineux en mars 2020 (14.3%) VS les deux premiers mois de l’année (11.9% en janvier et 10.8% en février).
  • Le mois de mars 2020 fut marqué par une très grande concentration de messages évoquant le COVID-19 et tous les sujets connexes au virus. C’est principalement sur la 1ère semaine du mois de mars que les messages haineux se sont concentrés (17% mars), principalement à l’encontre des personnalités politiques dans un contexte d’élections municipales. Il semble que la période de confinement, juste après l’élection, ait été moins propice à la diffusion de propos haineux. Les épisodes racistes qui ont été parfois commentés dans la presse (messages complotistes antisémites, propos anti-migrants accusés de propager le virus ou anti « jeunes de banlieue » accusés de ne pas se confiner… ) ne sont pas apparus de façon significative dans notre panel. Ceci ne veut pas dire qu’ils n’ont pas fait l’objets de commentaires ; seulement que ces commentaires ont été noyés dans la masse.
  • Principales « cibles » des propos haineux sur le 1er trimestre 2020 :
  1. Insultes/Agressivité entre internautes :
    36.1%, en légère baisse VS le précédent trimestre
    1. Attaques contre les personnalités politiques :
      25.1%, en hausse significative VS le trimestre précédent (25.1% vs 21.5%)
    1. Attaque contre une personnalité :
      11.2%, en hausse d’un point VS le trimestre précédent
    1. Attaque contre les médias / journalistes :
      8.6%, en légère baisse
    1. Criminels / Hors-la-loi :
      4.7%, relativement stable VS le 4e trimestre 2019
    1. A noter en 6e position la « haine liée au sujet Covid-19 », avec 2.6% des propos haineux sur le trimestre, alors que ce thème n’est réellement apparu qu’en mars (6.8% des propos haineux en mars -5e position sur mars)

Voir tableau détaillé page suivante ainsi que l’évolution d’un trimestre à l’autre depuis début 2019