Powerpoint : 5 erreurs à éviter pour briller pendant vos présentations

Demain c’est le grand jour, la présentation finale du projet sur lequel vous travaillez depuis des mois. Demain vous serez face à tout le gratin de la boîte et il faut que tout se passe bien. Le problème ? Comment être certain que votre présentation conviendra à votre audience ? Vos slides sont certes remplies de contenu intéressant mais avez-vous trouver le petit plus qui rendra votre présentation parfaite et attractive ?

Découvrez les 5 erreurs les plus classiques pour une présentation visuelle, et comment les éviter :

  • Mettre beaucoup de contenu sur peu de slides

Avoir des idées est une chose, mais savoir comment les organiser pour une présentation en est une autre. Un contenu trop abondant sur des slides risque d’empêcher la bonne compréhension des informations.

Mais alors comment savoir si une slide est correctement équilibrée et compréhensible ?

D’abord, le contenu d’une présentation doit s’adapter à vos talents d’orateur. Si vous êtes à l’aise et savez capter facilement l’attention de votre public, des slides sous la forme de « keynote » peuvent être suffisantes. Cela signifie que la slide est simple et épurée.

 

1

  • Adopter une charte graphique détonnante

La charte graphique d’une entreprise est un outil permettant à tous ses employés de rester « corporate » lors d’une présentation ou de la création de contenu. La respecter renforce l’image et le sentiment d’appartenance.

Mais attention, respecter la charte ne signifie pas utiliser la police et une des couleurs du logo.

Non, cela veut dire qu’il faut exploiter toutes les facettes de l’identité visuelle de la marque (polices, palette de couleurs, styles d’éléments illustratifs : pictos, illustrations, diagrammes, keynotes…), toujours dans le but d’avoir un résultat homogène et agréable.

2

  • Choisir un graphisme (ou un format) et adapter son message

Il arrive souvent de voir des présentations de qualité et on pense « si je pouvais avoir la même chose, ma présentation serait top ! ». Malheureusement, cela ne fonctionne pas toujours.

Parfois, cela peut donner des résultats peu compréhensibles ou simplement pas esthétiques. Ce sont les messages que vous voulez faire passer qui doivent définir les graphismes et les formats à utiliser.

Par exemple, n’utilisez pas un livre blanc pour un salon, préférez un kakemono et des flyers. Ils sont plus simples pour illustrer une idée et faciles à emporter.

3

  • Avoir un seul univers visuel pour toutes ses cibles

Pourriez-vous lire la même histoire à un enfant et à un de vos parents ? Non, cela semble évident. Il faut donc avoir la même approche selon vos cibles professionnelles.

Ne choisissez pas le même angle ou la même présentation pour un directeur financier ou un directeur marketing. Cela peut sembler logique mais quand vient le moment de trouver des dispositions ou des formes de contenu différentes la tâche peut se compliquer. En effet, si vous vous adressez à un groupe d’experts comptable, vos choix graphiques seront différents de ceux faits pour un directeur marketing.

  • Penser pouvoir tout gérer tout seul

Vous n’êtes pas superman et le temps c’est de l’argent ! Vous pouvez demander de l’aide, que ce soit à un collègue ou à un spécialiste.

Avoir un regard extérieur sur une création graphique permet de prendre du recul sur son rendu. S’appuyer sur partenaire de confiance dont l’exécution graphique est le cœur de métier : en voilà une bonne résolution pour démarrer l’année et marquer des points auprès de son boss ! 🙂

Partagez l'article
"Powerpoint : 5 erreurs à éviter pour briller pendant vos présentations"