6 outils pour être un Community Manager à la pointe

Une bonne organisation est la clé de voûte de toute activité de community manager, et cela se révèle de plus en plus vrai en fonction de la croissance de votre portefeuille de clients. Entre planification de publications, veille, modération, réponses aux commentaires… Les outils pour vous simplifier la vie ne manquent pas sur la toile, et nous vous en avons sélectionné quelques uns parmi les incontournables. A vous de sélectionner l’outil qui conviendra à vos besoins !

Hootsuite : gestion multi-plateformes

L’incontournable outil d’organisation et de publication est un must dans la boîte à outils de tout community manager qui se respecte. Hootsuite permet de créer, planifier et programmer ses posts sur quasiment tous les réseaux sociaux de manière centralisée. Facebook, Twitter, YouTube, LinkedIn… La multiplication des interfaces, c’est terminé.

Si la version gratuite est assez limitative (1 profil avec 2 comptes associés), mettre la main au portefeuille s’avère rapidement gagnant. En effet, la plateforme propose tout un panel d’outils organisationnels et statistiques selon ses offres : gestion d’équipe, assignation de tâches, reportings… Parfait pour les freelances jonglant avec des dizaines de comptes autant que pour les entreprises confiant leurs réseaux à plusieurs agents en coopération.

Feedly : veille et curation de contenu

Cet agrégateur de flux RSS est reconnu pour aider les community managers dans la tenue d’une veille efficace et organisée. L’organisation par thématiques permet un suivi quotidien selon, par exemple, un domaine d’activité ou un concurrent. 

L’avantage de cet outil est la double entrée des contenus dans le flux : en suivant les actualités d’un site précis ou en entrant simplement des mots-clés qui seront brassés à travers le web. Cela vous permettant d’avoir une vision macro et micro de vos sujets dans un seul tableau. Disponible gratuitement, Feedly propose également une version payante.

Socialbakers : analyse d’audience et marketing d’influence

Si la télépathie n’est pas encore au point, l’outil de social listening de Socialbakers, lui, l’est. Il permet aux community managers d’identifier quelles sont les typologies d’internautes qui suivent ses entreprises clientes afin de mieux les cibler et adapter les publications. Ainsi, vous saurez comment est perçue votre marque et comment orienter votre stratégie.

Socialbakers a d’autres avantages incontestables tels que l’identification d’influenceurs, la mesure des résultats de vos actions sur les réseaux sociaux et la planification de publications. D’autre part, la plateforme garde un oeil sur la concurrence pour permettre de garder une longueur d’avance.

Trello : gestion de projet collaboratif

Super ergonomique et facile à prendre en main même par le plus gauche en informatique de vos collègues, Trello est un excellent outil d’organisation du travail et de gestion de projet, disponible en version gratuite ou payante. Sous forme de tableaux auxquelles vous ajoutez des cartes, il est possible d’assigner une tâche à une personne, de lui donner une date butoir, un code couleur, une checklist d’étapes, ou même d’y joindre plusieurs documents, images et URL. 

Un community manager seul pourra bien sûr l’utiliser pour classer ses différentes tâches, gérer sa journée de travail ou obtenir une vue d’ensemble de chaque étape de ses projets. Mais tout le potentiel de Trello se révèle dans la gestion collaborative, la coordination d’équipe et la hiérarchisation de tâches, le tout en direct et en ligne. De plus, la personnalisation des tableaux en fait un outil particulièrement friendly. 

Mention : veille e-réputation

Véritable allié dans la bataille contre le bad buzz, Ô grand Némésis du community manager et de l’entreprise cliente, Mention garde un oeil sur votre réputation. Le scope de cet outil s’applique non seulement aux réseaux sociaux mais à l’intégralité du web. Son système d’alerting permet une mesure concrète et en temps réel de la perception de votre marque par les internautes. 

Tout comme Feedly, Mention offre également une veille thématique, par mots clés et par hashtag. Son plus : le traitement des commentaires sur les réseaux sociaux directement intégré à l’outil. Son prix ? Si une version gratuite existe bel et bien, elle atteint rapidement ses limites. Pour une veille efficace, il faudra investir entre 30 et 200 euros selon vos besoins.

RingCentral : relation client omni-canal

Ex-Dimelo, RingCentral Engage Digital est la master key de la relation client. En effet, la plateforme permet aux entreprises de centraliser toutes les conversations digitales : réseaux sociaux publics ou privés, live-chat, emails… Grâce à son moteur de routage, les messages des internautes sont dispatchés automatiquement aux agents ayant les compétences appropriées et ceux-ci sont monitorés sur la base de KPIs tels que la vitesse de traitement et la résolution au premier contact. 

Alors que la tendance de la relation client s’inscrit dans une plus grande personnalisation du dialogue de la part des marques, RingCentral est parfaitement adapté à une communication reposant sur des équipes de community managers, permettant de faire profiter d’une expertise social media au service client tout en demeurant particulièrement productif et efficace. 

Partagez l'article
"6 outils pour être un Community Manager à la pointe"