Metaverse et Discovery Commerce, une nouvelle forme d’engagement

Depuis la création du e-commerce qui nous permet de faire nos achats en ligne, il y a toujours eu un gap avec les magasins brick and mortar classiques. Le Metaverse est justement le point où ces 2 solutions convergent afin de créer une nouvelle expérience pour les consommateurs.

L’un nous permet de faire nos achats rapidement, sans file d’attente et ayant accès à des catalogues d’achat énormes. Mais l’autre nous permet de voir, toucher et essayer un produit avant de passer à la caisse.


• Qu’est-ce que le metaverse ?

Pour faire simple, le Metaverse est un monde virtuel fictif qui regroupe un ensemble de technologies qui viennent du monde digital, telles que la réalité augmentée/virtuelle ou les NFT, et qui peuvent être apportées dans le monde réel.

🥱 Je sens qu’on vous perd, mais restez encore un peu, ça va devenir plus clair !


• Qu’est-ce que le discovery commerce ?

C’est une solution lancée par Méta afin de proposer des publicités avancées pour les entreprises.

Ce n’est plus au consommateur de chercher le bon produit, mais c’est au produit de trouver le bon acheteur. Ce système adapté sur Facebook, Instagram et Messenger se sert d’une intelligence artificielle afin de proposer des publicités ciblées aux internautes. Le parcours d’achat est simplifié et les réseaux sociaux deviennent une vitrine interactive selon nos préférences !

Le discovery commerce est peut-être un terme qui vous était encore inconnu jusqu’à la lecture de cet article, mais le groupe Meta a dévoilé ses publicités intelligentes en 2020. Le lien avec le Metaverse ? Une expérience client toujours plus personnalisée, attractive et qui tend à renforcer l’engagement des clients.

Meta veut « créer des parcours consommateurs personnalisés et sans couture, dans lesquels il devient facile de découvrir un produit, se renseigner sur ses fonctionnalités, décider de l’acheter, de le payer et de le recevoir sur le pas de leur porte », a résumé Beth Horn, directrice retail et e-commerce de Meta à Londres (source : ecommercemag.fr)

Le Metaverse se développe de jour en jour pour nous apporter au mieux une expérience digitale personnalisée « IRL ».


• Les NFT, clés du metaverse

Ajoutons encore un terme compliqué : les NFT (non fongible tokens / jetons non fongibles). Alors qu’est-ce que ça veut dire, de quoi on parle, à quoi ça sert ?

  1. Un élément non fongible ne peut pas être échangé par un objet de même valeur, comme une œuvre d’art dont la valeur est subjective.
  2. Un NFT vous garantie la propriété exclusive d’un actif numérique.
  3. Les NFT sont uniquement numériques (un tweet, une illustration, une tenue dans un jeu vidéo, etc.).
  4. Les transactions sont généralement effectuées en cryptomonnaie.

Mais alors, quel est le lien entre un acte de propriété numérique et le metaverse ? Et bien les marques peuvent s’en servir de plusieurs façons afin d’améliorer et personnaliser l’expérience de leurs clients.

Certaines entreprises comme Gucci ont d’ores-et-déjà un pied dans ce nouveau mode de consommation et de relation client. En effet, la marque italienne est désormais propriétaire d’un terrain dans l’univers The Sandbox – l’un des mondes virtuels les plus développés sur le metaverse, et affiche clairement sa volonté de vendre des NFT Gucci pour les avatars numériques.


• Le metaverse, futur de la relation client ?

Le metaverse a aujourd’hui de grandes chances de s’imposer en tant que nouveau mode de consommation grâce à l’évolution des technologies associées comme les casques de réalité virtuelle qui deviennent plus accessibles. En ce qui concerne la relation entre les marques et leurs clients sur ces nouvelles plateformes, tout reste encore à définir ! Concevoir des espaces attrayants, un parcours client ludique et profiter des possibilités qu’offre un monde virtuel.

Pour les conseillers clients ça sera un nouveau challenge également. Il faudra un service quasi instantané et une interactivité adaptée. Tout un défi.


Il y a fort à parier que le metaverse va changer notre façon de communiquer avec les marques et de consommer en ligne, mais il est probable que ses premières années soient semées de désillusions entre les difficultés pour s’imposer dans un nouveau monde sans trop de limites et la réticence des utilisateurs. Chaque entreprise devrait déjà se poser la question : Et nous, on se lance comment et que va-t-on y apporter ? 🤔✨

Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager !
"Metaverse et Discovery Commerce, une nouvelle forme d’engagement"