Le guide pour percer en B2C sur Twitter

Sharing is caring!

Avant-propos

Si vous avez une activité B2C il va falloir activer votre réseau pour faire connaitre votre service ou votre produit et réussir à ce que la bonne personne voit votre offre au bon endroit et au bon moment.

Twitter même si moins populaire que Facebook et moins à la mode qu’Instagram est une plateforme sociale clé pour les marques désirant atteindre une audience large. 65% des entreprises B2C sont présentes sur Twitter (mieux que Youtube, Instagram, Pinterest et Snapchat).

Si vous voulez que votre marque se distingue au milieu de cette jungle où la durée de vie d’un post n’est souvent que de quelques minutes, il va falloir compter sur votre réseau. Plus ce dernier sera actif et influent, plus vos contenus auront de la visibilité et de la longévité. Mais pour en arriver là, encore faut-il se constituer un réseau de qualité de consommateurs qui aiment vraiment vos produits et qui en parleront avec enthousiasme. Voici un petit guide pour vous aider à bâtir votre propre réseau d’influence sur Twitter.

#1 Soyez Présent

Sur Twitter, il ne s’agit pas de poster une fois par mois en espérant atteindre un public large, sauf si vous êtes Apple, mais dans ces cas vous ne seriez pas en train de lire cet article.

Votre présence doit être quasi quotidienne mais attention !

Il faut proposer un contenu qui respecte une ligne éditoriale et qui soit assez diversifié pour ne pas lasser l’auditoire sans pour autant sortir de votre domaine de compétence. Si vous êtes une marque de pâte à tartiner et que vous publiez des articles sur les cryptomonnaies, sur le festival de Cannes et le bricolage, vous allez perdre tout le monde.

Un conseil : ne soyez pas tenté de vous dire que plus vous publiez de contenu par jour, plus vous donnerez envie d’acheter votre produit. Bien au contraire vous serez vu comme un pollueur.

Faites de la curation de contenu ou des veilles concurrentielles sur votre secteur d’activité et inspirez-vous de ce que font les autres. S’inspirer ne veut pas dire copier, Gad El Maleh pourra vous en parler. Tout le monde s’inspire de tout le monde. Par exemple si vous vendez des appareils audio regardez ce que font les grandes marques comme Bose France, Devialet ou JBL.

Les contenus appréciés par les internautes sont généralement les contenus visuels ou ludiques du type, vidéo, concours, challenge, quiz et sondage. Les consommateurs adorent sentir un lien qui les unissent à une marque alors faites les participer et surtout interagissez avec eux. S’ils ont un choix à faire entre deux produits ou services, ils choisiront certainement celui avec qui ils ont eu un bon contact sur les réseaux sociaux.

Faites-vous un plan avec les meilleurs concepts que vous avez trouvés lors de votre curation et planifiez à l’avance vos semaines de publication sur Hootsuite. C’est gratuit et ça vous évitera de devoir penser à planifier vos tweets chaque jour.

En montrant une présence récurrente et réfléchie, vous donnerez naturellement envie au gens de vous suivre et d’interagir avec vos posts.

#2 Interagissez avec votre écosystème

  • Les réponses

Nous venons de voir ensemble qu’il était essentiel d’affirmer votre présence sur Twitter par des posts réguliers pour faire grossir votre réseau. Au même titre, il est fondamental d’interagir avec ce réseau. Ce seront souvent des clients ou des prospects alors il s’agit de bien les traiter. Sur les réseaux sociaux, le client doit toujours être écouté. Si la taille de votre entreprise le permet et que vos flux ne sont pas trop grands sur votre page Twitter, répondez aux questions !

Dans les cas où un client vient exprimer son mécontentement par rapport à votre produit ou service, il est d’autant plus important d’intervenir vite en répondant au message afin d’éviter les risques de bad buzz.

La bonne pratique dans ces cas-là consiste à rediriger le plaignant vers l’une de vos pages d’aide ou l’inviter à venir s’adresser à vous en message privé.


  • Les Listes

Nous vous conseillons également de créer des Listes. Celles-ci peuvent être privées ou publiques et vont regrouper les personnes que vous aurez sélectionnées. Les listes sont particulièrement utiles pour avoir un aperçu du fil d’actualité de quelques dizaines voire centaines de personnes que vous voulez suivre.

Dans notre exemple, pour développer votre réseau, nous vous conseillons d’ajouter des influenceurs et des concurrents dans votre domaine. Ajoutez aussi d’autres acteurs moins influents mais pertinents comme par exemple des « clients ambassadeurs » qui parlent en bien de vos produits ou services sur leurs réseaux.


  • Les Interactions

Une fois ces micro-fils d’actualité créés, il vous sera plus facile d’interagir en likant ou en répondant aux contenus qui vous semblent pertinents. Fini les longs fils d’actualité avec toutes les personnes que vous suivez où les contenus qui partent dans tous les sens. Cette organisation vous fera gagner du temps. Fixer vous des objectifs en terme de nombre de like et de retweet.

Nota bene : tout comme pour les publications en masse, veillez à ne surtout pas commenter et liker tous les tweets que vous voyez passer en pensant que ce sera « cool ». Cédric Hoareau, auteur d’un article très intéressant sur le marketing d’influence le disait mieux que moi. Il est extrêmement désagréable pour la personne en face qui est notifiée sans arrêt et cela n’a aucun intérêt de faire du copinage pour du copinage. Vous serez directement catalogué comme une marque qui spamme et ça, ce n’est pas top pour votre image.

Astuce : Utiliser un maximum d’émoji et essayer de faire concorder les symboles avec les contenus. Les émojis sont de formidables capteurs d’attention et ils sont reconnu pour améliorer la mémorisation. Alors pour des postes qui marquent les esprits, n’ayez pas peur d’être ex-tra-va-gants ! (Cette astuce s’applique bien évidemment aux marques qui souhaitent adopter un ton friendly)

#3 Engagez des Influenceurs

Si vous n’excluez pas les options payantes de votre stratégie d’influence sur les réseaux sociaux, il existe l’option d’engager un influenceur.

Dans ce cas identifiez selon leur audience potentiel ceux qui pourrait le plus vous correspondre. Vous n’êtes pas obligé d’engager Brad Pitt. Mais vous pouvez le faire si vous êtes Boursorama par exemple. Chapeau.

Utiliser le coup de pouce d’un influenceur sur un de vos post est une autre façon d’attirer l’attention sur vous. C’est beaucoup plus direct qu’un like ou qu’un retweet et l’audience potentiellement touchée en un coup est bien plus vaste. La technique est simple, il suffit que quelqu’un d’assez crédible et avec une communauté à son écoute parle de vous.

Il existe plusieurs types d’influenceurs. Les méga influenceurs (Kim Kardashian, Selena Gomez, Cristiano Ronaldo…) qui atteignent un public énoooorme et les micro influenceurs qui se concentrent sur des communautés plus restreintes. Les points forts du premier sont, une capacité à étendre sa notoriété et à toucher un public très large rapidement, quant aux points faibles ils résident dans le prix (il va falloir casser sa tirelire) et la faible capacité de fidélisation. Pour le second type d’influenceurs, les micros, ils vous permettront de toucher une audience plus restreinte mais beaucoup plus engagée, mieux ciblée, plus durable et moins chère.

Pour en savoir plus sur les différentes catégories d’influenceurs, nous vous proposons de lire l’étude sur l’état de l’influence Marketing sur Instagram en France réalisée par Influence4You et HypeAuditor dont voici l’extrait.

Maintenant que vous avez un comparatif vous allez pouvoir choisir la méthode qui vous correspond le mieux.

Si vous ne connaissez pas d’influenceurs dans votre périmètre alors voici plusieurs façons d’en trouver

  • Vous pouvez utiliser la barre de recherche de Twitter dans les onglets « Top » et « People » dans lequel apparaitront les post les plus populaires du moment et les comptes de gens influents sur les sujets qui vous intéressent.
  • Utilisez aussi des outils plus puissants de social Listening comme Brandwatch dont le score, calculé en partenariat avec Kred, vous donnera les profils d’influenceurs selon des critères très spécifiques.

C’est d’ailleurs de cette façon que nous calculons, chez Netino by Webhelp, notre classement des experts social média du mois. Si vous voulez en voir un exemple en voici un.

Vous avez désormais les bases pour créer un réseau autour de votre marque et (enfin) devenir influent dans votre écosystème. Si vous manquez de moyens humains pour gérer votre communauté, chez Netino by Webhelp, nous offrons des services de community management et de gestion de la notoriété de marque. Si cet article vous a aidé ou intéressé (ou les deux) n’hésitez pas à nous contacter !

Sharing is caring!