Le s-commerce peut-il remplacer un site e-commerce ?

Le s-commerce repose sur le fait que les réseaux sociaux lancent chacun leur tour des fonctionnalités shopping et cherchent chaque année à s‘adapter aux besoins des nouveaux consommateurs. En tant que marque ne partagez plus seulement des photos de vos produits avec un lien vers votre site en bio, avec cette fonctionnalité, l’achat peut se faire en quelques clics sans quitter l’application. Mais cela vaut-il un site e-commerce ? 


Le s-commerce, nouveau principe de consommation. 

Le social commerce est donc le nom donné au shopping sur les réseaux sociaux. Les internautes se transforment aujourd’hui en consommateurs qui font confiance au web, qui cherchent des informations et des avis d’autres clients sur les réseaux avant de passer le cap de l’achat. Pourquoi ? Et bien nous avons perdu foi dans les publicités classiques mises en scène pour nous plaire, alors qu’une page de marque remplie de commentaires et de retours clients reflète du vrai. De plus avec le Covid 19, nous avons dû retrousser nos manches et apprendre à acheter quasi-uniquement via internet. Quoi de mieux alors que de retrouver un parcours d’achat simplifié par les réseaux sociaux que l’on visite tous les jours ? 

👉 Je suis abonné.e à la page d’une marque que j’aime bien, je vois leur dernier post avec un article de la nouvelle collection, une icône m’indique que c’est un produit ajouté dans leur catalogue donc je peux cliquer pour avoir le prix et plus d’informations. Je suis intéressée, je réalise mon achat sans même quitter l’application principale ! C’est ça le principe du s-commerce, accroître les ventes en fluidifiant et nous facilitant le parcours. 


Une plateforme, un objectif. 

Facebook est certes de plus en plus oublié par les moins de 24 ans, mais au troisième trimestre 2021 il compte 2.91 milliards d’utilisateurs actifs par mois dont plus de 2.2 milliards qui peuvent être ciblés par de la publicité. Il est donc important de ne pas négliger la plateforme qui nous permet de diffuser du contenu, de partager avec notre communauté et surtout de diffuser des promotions et actions publicitaires. 

Instagram est une plateforme très polyvalente sur laquelle on retrouve chaque jour plus d’entreprises de toute taille. En effet, se lancer sur Instagram demandera peu d’investissement notamment aux entrepreneurs et petites entreprises, tout en leur permettant d’accéder à des outils d’analyse puissants. Les acheteurs veulent savoir qui se cache derrière la marque, quelle est son histoire, comment est réalisé un produit pour qu’il soit proposé à un certain prix. 

S-commerce vs e-commerce

Tiktok à également lancé sa fonctionnalité de shopping via l’application très récemment. La plateforme qui suscite un réel engouement aurait même prévu une entrée en bourse pour début 2022 et met donc les bouchées double pour conquérir du territoire dans la sphère Web. Comme sur Instagram, on retrouve donc un parcours d’achat simplifié avec des liens shopping ou des vitrines produites directement depuis les vidéos.  

Mais alors, les sites web e-commerce ont-ils encore une utilité ? 


Les sites internet, des plateformes toujours à la page. 

s-commerce

Internet est un canal de communication incontournable pour les entreprises. Avoir un site internet peu paraître compliqué à mettre en place au premier abord, mais on retrouve aujourd’hui plein de solutions clé en main ou des professionnels aptes à nous guider. Rien de tel qu’un site internet pour dévoiler un maximum d’informations aux internautes, sans être restreint par un nombre d’images maximum ou une longueur de description prédéfinie. 

On remarque par ailleurs que toutes les solutions de s-commerce demandent pour l’instant de toujours mettre à disposition un lien vers un site internet où l’on pourra toujours retrouver les informations complètes des produits mis en vente. 


Le s-commerce est donc pratique et prometteur mais s’appuie encore fortement sur les sites e-commerce classiques. Aujourd’hui, fin 2021, il est donc encore impossible d’évincer ces derniers. Les sites restent des plateformes accessibles à partir de n’importe quel appareil contrairement aux applications qui n’ont pas toujours une version ordinateur optimisée. Cependant, s’adapter à ce nouveau concept de consommation ne peut être qu’un plus pour les entreprises. 

Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager !
"Le s-commerce peut-il remplacer un site e-commerce ?"