Les tendances social media (2/2)

Voici la deuxième partie de notre analyse des tendances social media 2022, si vous aviez loupé notre première partie, c’est juste ici. Voyons quelques leviers de performance pour booster votre stratégie marketing.  

Le mix de consommation des médias sociaux  

Nous observons que près de 64,5 % des internautes ont recours à Facebook, Snapchat, YouTube, Twitter ou encore Instagram pour s’informer. Aux Etats-Unis, selon ce sondage réalisé par Pew Research Center en 2021, dans une question distincte demandant aux utilisateurs de 10 sites de médias sociaux s’ils y reçoivent régulièrement des nouvelles, environ un tiers des adultes américains (31%) disent qu’ils reçoivent régulièrement des nouvelles sur Facebook, tandis qu’environ un Américain sur cinq (22%) dit qu’ils reçoivent régulièrement des nouvelles sur YouTube. Twitter et Instagram sont des sources d’information régulières pour 13% et 11% des Américains, respectivement.  

Notre façon de consommer de l’information a évolué et permet de constater un phénomène d’élargissement du public. L’un des points à souligner est le risque de désinformation. En effet, avec plus de 8 millions de résultats dans les conversations en ligne depuis janvier 2021, la désinformation continue de se propager, peu importe le sujet peu importe le secteur. Les marques et entreprises qui créent de la connexion en apportant de l’information juste aux internautes devront maintenir le cap, voir redoubler d’efforts afin de conserver cette relation de “confiance”. Par exemple, Twitter a mis en place un partenariat avec Associated Press et Reuters afin que les premiers résultats d’une recherche sur des sujets populaires ne contiennent que du contenu vérifié et de haute qualité. 

Le marketing d’influence arrive à maturité 

Pour faire face à l’indisponibilité de certains médias traditionnels durant la pandémie, nombreux sont les consommateurs qui ont rejoint les communautés des influenceurs sur les réseaux sociaux, perçus comme source d’information qualitative et divertissante. L’explosion de plateformes telle que TikTok et l’augmentation soudaine du nombre d’influenceurs et de leurs impacts permettent d’effacer peu à peu la délimitation entre le e-commerce et les réseaux sociaux. Marques et entreprises vont devoir déterminer les insights de leurs consommateurs, comprendre leurs valeurs et principes, leurs centres d’intérêts afin d’adapter une stratégie de marketing d’influence cohérente.  

Pour cause, le sondage Influencer Marketing Hub de 2021 a révélé que 67 % des sondés utilisent Instagram à des fins de marketing d’influence. Les frontières entre les réseaux sociaux et les sites e-commerce disparaissent et donnent lieu à de nouvelles expériences d’achat plus simples pour les consommateurs. 

Aujourd’hui, le processus d’achat d’un produit peut se réaliser directement à travers le réseau social que le consommateur utilise. Il n’est pas obligé de se rendre sur le site Internet de la marque pour réaliser sa transaction, son parcours est alors sans friction et simplifié. Dans cette orientation, il apparait important de soulever le phénomène des live-shopping où marques et entreprises donnent la possibilité aux internautes d’acheter un produit en direct à travers la diffusion d’un live-stream, là où il peut être opportun de faire appel à un influenceur pour augmenter la visibilité de votre événement et ainsi vos résultats de conversion.  

Plus d’inclusivité du côté des marques  

Une des tendances qui va se confirmer en 2022 est le développement de l’inclusivité des marques et entreprises. En effet, le sujet de la Responsabilité Sociale des Entreprises était très présent dans les conversations de 2020 et plus encore en 2021. En misant sur une communication inclusive, les entreprises et marques devront tenir compte des sujets sociétaux qui importent à leurs audiences.  

Aujourd’hui, les consommateurs ont des attentes bien plus importantes envers les marques qu’ils consomment ou qu’ils suivent sur les réseaux sociaux. Ils attendent des preuves de leurs engagements et ont tendance à préférer celles qui parviennent à créer du lien en rassemblent des cultures, communautés et idéologies différentes.  

A titre d’exemple, 77% des consommateurs français attendent des entreprises et des marques qu’elles s’engagent de manière cohérente en faveur de l’inclusion et de la diversité dans leurs publicités selon cette étude de Getty Images en 2021. Les marques et entreprises d’aujourd’hui doivent s’engager sur des sujets comme la santé mentale, la durabilité, la justice sociale sous peine de se sentir dépassées en 2022. 

La force des communautés 

Dernière tendance abordée lors de cette analyse, celle de la force grandissante des communautés. Dans le but de construire une communauté engagée et loyale, marques et entreprises se doivent de mettre les bouchées doubles afin de proposer du contenu personnalisé et à l’image des consommateurs. Leurs rôles ont changé.  

Ils ne sont plus des observateurs passifs, mais bel et bien des acteurs qui peuvent influencer sur un certain nombre de marchés. La distanciation sociale et l’isolation ont décuplé notre besoin de nous connecter et de se sociabiliser. Les conversations les plus influentes sont davantage présentes en ligne, toutes les questions sociales qui peuvent être abordées dans les médias détiennent un élément en commun. Ce sont ces communautés qui ont lancé les mouvements tels que #MeToo, Black Lives Matter, #FreeBritney… 

Le mouvement #MeToo, le mouvement Black Lives Matter et tous les autres mouvements ont été lancé par des communautés. Ces groupes sont aujourd’hui capables d’identifier les problèmes auxquels ils sont confrontés et vont agir en conséquence. Ils sont désormais les acteurs des changements de demain. 

Le format vidéo  

Le format vidéo est de plus en plus utilisé par les entreprises et marques et cette tendance devrait se prolonger en 2022. En effet, 93 % des internautes admettent qu’une vidéo est un des éléments décisifs dans le processus d’achat (selon l’infographie réalisée par Animoto en 2021). Parce qu’une image vaut mille mots, les marques devront redoubler d’efforts dans la production de contenus. Oui, il est important pour votre marque de produire des vidéos de manière quantitative. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut négliger la qualité de vos contenus, bien au contraire et c’est ici que réside le réel enjeu. Vous devrez miser sur l’authenticité de vos contenus. Les consommateurs sont désireux de vérité. Mettez en scène vos collaborateurs, vos clients, influenceurs… Votre audience doit pouvoir s’identifier à votre entreprise.  

Le live-shopping est également judicieux à mettre en place en ce sens. Prenons l’exemple de Twitter qui a conclu un partenariat avec l’entreprise de distribution Walmart, le réseau social organisait le 28 novembre 2021 un live shopping baptisé “Cyber Deals Sunday”. Pendant la diffusion en direct où de nombreux produits étaient présentés, ce n’était autre que Jason Derulo qui assurait l’animation de ce live (8,6 millions d’abonnés sur Instagram, 24 millions d’abonnés sur Facebook). Ce format permet de rassembler et de connecter une audience dans un contexte sanitaire très compliqué, de plus, le live est un format qui rend par définition le contenu authentique.  

Misez sur des vidéos courtes, la durée ne doit pas excéder plus de 60 secondes. TikTok a ouvert la voie, désormais ce format de vidéos courtes a été intégré par toutes les autres plateformes social media ; YouTube Shorts, Instagram Reels…  

Si cet article t'a plu, n'hésite pas à le partager !
"Les tendances social media (2/2)"